Accidents de week-end

Partagez cet article

Date de fin : dimanche 30 juin, 2019

En Wallonie, 36% des accidents mortels ont en effet lieu le week-end. Les nuits de week-end en particulier, 1 conducteur sur 2 testé à la suite d’un accident corporel est positif à l’alcool. Par ailleurs, 3 conducteurs sur 4 sous l’influence de drogue (le plus souvent du cannabis) avouent consommer simultanément de l’alcool. Un résultat inquiétant quand on sait que la combinaison alcool/drogues augmente le risque d’accident grave ou mortel de manière exponentielle jusqu’à 200 x).
Même si le fait de prendre le volant sans savoir si son alcoolémie ne dépasse pas la limite légale est jugé inacceptable par la grande majorité d’entre nous, certains n’osent pas faire de remarque à leurs proches ou à leurs amis tant que ceux-ci ne présentent pas vraiment de signes manifestes d’alcoolisation. La consommation d’alcool et/ou de drogue est par ailleurs liée à des aspects festifs et la personne faisant une remarque pourrait passer pour un rabat­ joie.

La campagne, visible tout le mois de juin le long des autoroutes et des routes secondaires wallonnes, veut inverser la tendance et incite les amis et les proches à agir et surtout à faire comprendre aux conducteurs qui ne sont pas en état, qu’ils tiennent à eux et ne veulent pas qu’ils repmnnent le volant. Une vidéo sera également diffusée via les réseaux sociaux durant le mois de juin.

En savoir plus
Top