Aménagement de l’espace

L’espace est un élément important dans l’accueil des enfants. Il donne des repères à l’enfant car c’est un élément stable, qu’il retrouve à chaque fois qu’il vient et qui répond à ses besoins.

Il est prévu d’apporter des améliorations considérables dans l’aménagement de l’espace. Le but poursuivi est d’organiser l’espace de chaque accueil extrascolaire en différents coins aménagés où l’enfant peut circuler librement afin d’initier ses propres jeux.

Des travaux ont déjà été réalisés dans les écoles communales de Jalhay et de Tiège. À Solwaster, le local a été transféré dans le bâtiment principal de l’école. L’AES de Sart sera bientôt  doté de son propre local.

Aménagement septembre 2014 à Jalhay

Aménagement février 2015 à Tiège

Nos priorités

Garantir un contact visuel entre l’enfant et l’adulte

Pour leur sécurité physique et affective, les enfants ont besoin du regard de l’adulte.

Permettre des moments privilégiés entre l’adulte et l’enfant

En collectivité, chaque enfant a besoin de moments «d’exclusivité» avec son accueillante

                                           

Offrir à chaque enfant les conditions paisibles d’activités

Par le jeu, l’enfant apprend, s’intéresse, s’affirme, se construit et s’amuse.
Pour se faire, il a besoin que son espace soit respecté, que son «périmètre» de sécurité soit garanti.

                                                                                                     

Offrir une richesse et une variété d’expérimentations

La richesse d’un espace ne dépend pas du nombre de jouets mais plutôt de leurs variétés (formes, couleurs, tailles, textures…) permettant aux enfants d’expérimenter, de découvrir, d’inventer des situations.

                                                          

Permettre des activités et des rythmes différenciés selon les enfants

Parler du respect du rythme est chose aisée, sa mise en pratique, par contre, c’est une autre histoire…

La créativité et l’imagination sont de bons ingrédients : dans une même pièce, offrir des espaces sécurisés pour que «petits» et «grands» puissent bouger librement et jouer en sécurité.

                                                                      

 Notre philosophie


Les enfants ont besoin de beaucoup de liberté de mouvement : délimiter les espaces sans l’utilisation superflue de barrières, aménager des coins en utilisant des petits meubles à hauteur des enfants, des étagères pour les jeux, des espaces de repos (coins doux), des espaces dînettes, des espaces sieste et des possibilités de jeux pour les enfants qui ne sont pas fatigués…

Le nombre de conflits est réduit dès lors que les enfants ont assez d’espace et de possibilités pour explorer et partagera les moments de plaisirs avec leurs copains. Le processus de socialisation est en cours de «démarrage», il est progressif et dépend du sentiment de sécurité physique et affective vécu par chaque enfant.

Aller vers l’autonomie, c’est avant tout pouvoir gérer sont corps, ses émotions. Accéder et retrouver ses jouets qui sont rangés au même endroit : on tient compte des capacités motrices de l’enfant (photos à la hauteur des enfants, doudous accessibles, wc adaptés…).

Le matériel mis à disposition des enfants est renouvelé au bout d’un temps. L’enquête réalisée auprès des enfants, en janvier 2014, a permis d’avoir une visibilité sur les envies de jeux des enfants. Ceux-ci seront régulièrement sollicités afin de répondre aux mieux à leurs attentes.

Par ailleurs, le matériel acheté est étudié afin de répondre aux normes de sécurité ainsi qu’aux rythmes et besoins des enfants. Il est important que ces jeux puissent épanouir l’enfant et non l’exciter ou le stresser. Les jeux tels que Play-station, Nitendo-DS, … ne seront pas admis car ils ne répondent pas aux critères suivis par le présent projet éducatif.

La notion de temps libre est prépondérante dans le choix du matériel et l’organisation d’activités.

L’enfant est encouragé à être initiateur de ses jeux. Les accueillantes ont un rôle régulateur dans le respect des rythmes et besoins de chaque enfant (qui dépend de son état émotionnel, de son âge, de son tempérament…). Elles veillent donc à offrir un panel de jeux et un aménagement de l’espace qui permettent de répondre à ces rythmes et besoins. Le résultat n’est pas dans une attente de production déterminée mais bien dans une démarche qualitative. Ce qui compte avant tout, c’est que chaque enfant se sente entendu, respecté dans ce qu’il vit, dans ce qu’il est, quelle que soit sa particularité ou sa différence.

Top