La commission locale de développement rural (CLDR)

La CLDR est représentative des villages, des classes d’âge, des catégories socioprofessionnelles de la commune. Ses membres sont donc les représentants de la population.

La CLDR est un lieu de débat démocratique, de propositions. Elle se réunit 4 à 6 fois par an en séance plénière. Elle organise et coordonne des Groupes de Travail (ouverts aux habitants qui le souhaitent) pour approfondir des sujets, réaliser une action concrète, préciser un projet,…
Elle organise également des réunions publiques dans les villages pour demander à la population de préciser un projet qui va démarrer, de réagir sur des plans d’aménagements, etc…

Les principes de base qui motivent les membres de la CLDR, afin de jouer efficacement leur rôle de relais sont :

  • Informer la population de la philosophie du Développement Rural, de l’importance de la participation citoyenne, du rôle de relais qu’ils jouent entre la population et le pouvoir communal ;
  • Informer la population de l’avancement des projets menés par la commune, des activités de la Commission, des résultats des débats de la CLDR ;
  • Assurer une bonne représentativité des intérêts de tous les habitants ;
  • Veiller à ce que les groupes de travail rassemblent les habitants concernés (par un thème, ou un projet particulier), restent ouverts à tous les habitants qui manifestent le souhait de s’y investir ;
  • Donner à la commune des avis judicieux, en ayant une bonne perception des enjeux de la commune ;
  • Consulter les habitants et veiller à l’adéquation entre les projets menés et les besoins réels des habitants ;
  • Rechercher la cohérence des actions menées à Jalhay et le respect de chacun (population, conseil communal, administration communale, Fondation Rurale de Wallonie,…)

La composition de la commission est fixée par le conseil communal.

Tableau des membres 2013

à télécharger

Top