Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Circuits et balades / Circuits et balades

Circuits et balades

JALHAY

Le barrage de la Gileppe

Inauguré en 1878, le barrage de la Gileppe est une innovation en Belgique. Sa composition en granit fait sa particularité. Depuis 1971, suite à son surhaussement, le lac compte une capacité de 26 millions de mètres cubes. Un lion de 300 tonnes en grès de la Sûre orne la berge et accueille les visiteurs. Chacun peut admirer la magnifique étendue d’eau et ses abords du haut du belvédère ou de la tour panoramique.

L’Hertogenwald

La « Forêt des ducs » est une relique de l’immense forêt d’Ardenne qui couvrait notre pays à l’époque de la conquête de la Gaule par Jules César. Elle compte bien des coins superbes et mérite respect et admiration.

SOLWASTER

La Sawe

Née dans la « Grande Fange de Jalhay », cette rivière pittoresque cascade jusqu’au pied de Gospinal, passant ainsi en 4km de l’altitude 560 à 300 mètres… Il faut surtout en parcourir la vallée en hiver, ou quand les eaux sont fortes, comme au dégel. Elle est alors une des plus spectaculaires du Haut Plateau.

La Statte

Le «Rocher de Bilisse »

Après s’être nourrie de l’eau des tourbières de « Wihonfagne », la Statte accélère spectaculairement son cours pour ne retrouver son calme qu’au pied du « Rocher de Bilisse ». Son nom proviendrait de la langue celtique « bil lech », pierre dressée…

Résultant des plissements et soulèvements d’un lointain passé géologique, cet escarpement abrupt a redressé presqu’à la verticale ses phyllades et quartzites compacts et durs qui résistèrent à l’érosion. C’est l’endroit où vivaient autrefois les « sotês », de petits gnomes malicieux et pleins de mystère…

Le Dolmen

C’est en 1887 que fut découverte dans les bois du « Houssé »cette lourde dalle tabulaire de quartzite qui allait faire couler beaucoup d’encre…On prétendit d’abord qu’il s’agissait bel et bien d’un dolmen, témoin de l’âge de la pierre polie, il y a plus de 4 000 ans…Par la suite, rien ne vint confirmer cette hypothèse, même si bien des éléments troublants laissent encore perplexe aujourd’hui…

La Hoëgne

Quand, s’imprégnant de l’eau des tourbières, elle serpente dans les fagnes de la Baraque Michel et du Mont Rigi, la Hoëgne s’appelle « ru de Polleur ». Elle ne devient Hoëgne qu’au « Pont du Centenaire » à Hockai. A partir de là, elle creuse dans le socle révinien le lit de son torrent, le plus sauvage et le plus beau, peut-être, de la région. La promenade exceptionnelle qui monte de Belleheid au Pont du Centenaire est vraiment à faire !

SART

Le Vieux chêne

Il est âgé d’au moins 500 ans. L’intérieur creux a été brûlé jadis par une famille de bohémiens qui y fit bouillir sa marmite ! Pourtant, il reverdit toujours avec un curieux feuillage de deux tons. A son pied, un petit être curieux, un «sotê» évoque la terre de légendes qu’était l’Ardenne. Il est classé au patrimoine de Belgique.

TIÈGE

Des puits et fontaines

Tiège compte de nombreux et remarquables puits et fontaines qui ponctuent ses chemins. Ils ravitaillaient naguère encore les villageois et le bétail en eau potable. Retenons en particulier le magnifique ensemble que forment la fontaine, le bac et l’abreuvoir de Troisfontaines ; sa source intarissable, la Venes, était déjà exploitée au XV° siècle pour faire fonctionner le « maka » (marteau hydraulique) d’un bas-fourneau, là où se situe la ferme Deblon et sa grange remarquable.

 
 Lien pour télécharger les ballades via le site de l'OTJS

Lien pour télécharger des ballades via RANDOBEL