Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Les villages / SURISTER

SURISTER

Surister fontaine 2.jpg

Petit bout d’histoire

Le village de Surister a été, jusqu'à la Révolution française, une seigneurie; tandis que Jalhay, avec Foyr et Charneux, dépendait directement du prince-évêque de Liège.

Le « village rue », tout en longueur, de Surister se situe sur un interfluve, c’est-à-dire sur une crête avec de part et d’autre deux ruisseaux : le Hélivy et le Botné. Il est étiré le long d’une voie de communication ancienne importante, sur laquelle on retrouve tous les symboles de puissance du Moyen-âge, à savoir, en partant de la Hoëgne : le moulin banal, le château du seigneur, le perron et, plus loin en quittant le ban, le gibet ou lieu de pendaison.

Sur le site de l’actuelle Chapelle, se trouvait le château des Groulard en face duquel se trouvait le perron du ban de Jalhay . Détruit à la révolution française, il a pu être reconstruit à l’identique en 1992 sur base d’une gravure de Remacle Leloup et d’une pierre retrouvée ( un morceau de la colonne qui servait d’échalier et qui se trouve actuellement dans la salle de la « Petite France »).

Une stèle de la « route des droits de l’homme » a été installée non loin de là, pour former avec le perron un ensemble évoquant libertés et droits si chèrement acquis par ceux qui nous ont précédés.

Dans la Chapelle, se trouvent des orgues classées .