Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Les villages / TIEGE
Actions sur le document

TIEGE

Village de Tiège.jpgPetit bout d’histoire

 Tiège a un long passé de carrefour important. Ces chemins qui s’y croisent, sont à l’époque, indispensables au développement économique de la région.  Malheureusement, ce carrefour offre aussi des voies de pénétration pour tous les belligérants en guerre aux quatre coins de l’Europe, ce qui fait de Tiège et de Sart une terre d’invasions durant plusieurs siècles.

De 1907 à 1952, c’est le tram Spa-Verviers qui fait de Tiège un passage obligé pour bien des touristes de cette première moitié du XX° siècle. Les villas de vacances alternent avec les fermettes de l’habitat rural traditionnel dont il subsiste encore quelques îlots remarquables.

Le 11 août 1914, l’Abbé Dossogne, curé de Hockai, est abattu à Tiège par les Allemands. Afin d’épargner les gens de son village, il se présente comme otage et  cela lui coûte  la vie. Un modeste monument situé à l’entrée nord du village commémore cet évènement.

 En novembre 1944, une bombe volante allemande, un V1, s’abat sur Tiège. Elle fait trois victimes et détruit plusieurs immeubles dont l’église Saint-Corneil. Un nouveau lieu de culte, tout en moëllons de grès, inspiré avec goût du style pré-roman, la remplace aujourd’hui. Cette église possède un des plus beaux orgues de la région. 

Aujourd’hui, Tiège et ses hameaux s’étendent jusqu’à Polleur et son vieux pont,  limite actuelle des communes de Jalhay et de Theux. A l’est, le terrain de Golf, à cheval sur Spa et Tiège, a remplacé le plus ancien hippodrome d’Europe créé à cet endroit en 1773.

 

Folklore de Tiège

Mais Tiège, comme son voisin Sart, c’est peut-être, avant tout, d’aussi loin que l’on se souvienne, la terre des festivités carnavalesques, célèbre pour son cortège du  Laetare…quand les cortèges de chars fleuris des deux villages s’affrontent et rivalisent de beauté….