Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Lieux touristiques / Lieux touristiques

Lieux touristiques

Les monuments, églises et vestiges historiques

 

JALHAY

 

clocher de Jal1.jpg   L’église dédiée à Saint-Michel

L’église Saint Michel de Jalhay est remarquable non seulement par sa tour du 16ème siècle, construite en moellons et vestige de la première église détruite en 1835 par un incendie, mais surtout par son curieux clocher dont la flèche se tord vers la droite. On raconte que c’est la régularité du travail de l’ardoisier qui lui aurait imprimé ce mouvement giratoire et que le vent en aurait accentué la torsion ! Il est inscrit à l'Association des Clochers tors d'Europe.

baraque.jpg   La Baraque Michel et la chapelle Fischbach

Ce site bien connu des randonneurs se situe à environ huit kilomètres d’ici, en pleine fagne. Au tout début des années 1800, il n’y avait, à cet endroit, qu’une modeste cabane construite par Michel Schmitz. Tailleur d’habits à Herbiester et ayant failli se perdre, il eut l’idée de venir en aide aux voyageurs qui traversaient la fagne. Petit à petit, une auberge s’installa et une chapelle fut construite avec un clocheton et un fanal pour aider les égarés. Actuellement, c’est un hôtel-restaurant bien connu qui attire les touristes.

SART

 

mAISON bRONFORT 1.jpg   La Maison Bronfort

Bel immeuble bourgeois du XVIII° construit en briques rouges. Ses colombages intérieurs, ses caves voûtées en briques sont particulièrement remarquables. Elle abrite le Comité Culturel.

OTJS.jpg   La Maison vicariale

Datant du XIX°, elle abrite l’office du tourisme après avoir été la maison du vicaire de la paroisse. Elle fut construite sur les ruines de l’ancienne halle qui depuis 1641 accueillait les assemblées de manants et la Cour de Justice. À son pignon Est se trouve la balance communale sur laquelle on pesait le bétail. À l’arrière, une porte avec une bonne serrure donne sur l’ancien cachot communal.

perron Sart 1.jpg   Le Perron

Le perron de la place était le symbole des libertés et franchises communales, concédé, comme aux autres bans du Franchimont par les autorités principautaires liégeoises. Celui de Sart date de 1458. C’est au pied du perron qu’étaient proclamés les règlements et que se rendaient justice et sentences sous l’Ancien Régime. Il est classé au patrimoine de Belgique.

La Maison du Maquis

Fermette en pierre du début du XIX°, cachée derrière le vieux chêne, abrita en 1944 le prince Charles, frère du roi Léopold III qui était alors recherché par les Allemands.

Eglise St Lambert de Sart1.jpg   L’Église St Lambert

Si la tour forte date du XII°, le reste de l’église actuelle date de 1705. Les fonds baptismaux romans ont été retaillés en 1620. Elle est classée au patrimoine de Belgique.

 

SURISTER

 

Perron Surister 1.jpg   Le perron

Au XVe siècle, Surister se vit attribuer un perron au même titre que les différents bans du Marquisat de Franchimont rattachés à la principauté liégeoise. Sous l’Ancien Régime, il servit de lieu de proclamation des édits et règlements. Détruit en 1789, il fut restauré à l’identique en 1992.
Une stèle de la « route des droits de l’homme » a été installée non loin de là, pour former avec le perron un ensemble évoquant libertés et droits si chèrement acquis par ceux qui nous ont précédés.

Eglise de Surister 1.jpg   L’église

A l’origine, l’église de Surister n’était qu’une petite chapelle dédiée à Saint Hubert, située à l’emplacement d’un ancien castel détruit à la Révolution française. En 1880, elle fut agrandie et embellie grâce à la générosité d’un groupe de chasseurs, en hommage à leur saint patron.
De style néo-gothique, elle possède des orgues classées ainsi qu’une pompe manuelle puisant son eau dans le puits profond de l’ancien château.